Vous êtes ici  ›Home› Publications

Brussels Motor Show 2021 Un événement adapté à la réalité sanitaire

Le Brussels Motor Show, dont la 99e édition est programmée du 15 au 24 janvier 2021 dans les installations de Brussels Expo, projette un événement intégralement adapté aux exigences imposées par la lutte contre la propagation du COVID-19.

Le secteur des foires et salons n’a guère été épargné par la crise économique qui entoure la lutte contre la propagation du COVID-19. La Fédération Belge et Luxembourgeoise de l’Automobile et du Cycle (FEBIAC), qui organise chaque année le Brussels Motor Show, œuvre depuis la mi-mars sur le développement de différents scenarii en vue de l’édition 2021 de l’événement le plus populaire de Belgique.

- « L’émergence du COVID-19 et la situation sanitaire qui en découle nous a poussé à faire appel à la créativité de nos équipes et aux capacités de celles-ci à se réinventer », explique Pierre Lalmand, directeur du Brussels Motor Show. « Face à la volatilité du virus et à l’imprédictibilité de celui-ci, nous avons développé toute une série de scenarii permettant la bonne organisation du Brussels Motor Show en janvier 2021. Chacun de ces scenarii est bien entendu établi en fonction des multiples règles visant à lutter contre la propagation du virus COVID-19 et du niveau de sévérité de celles-ci. »

Dès l’ouverture des inscriptions, le secteur automobile belge – qui a pour particularité d’être à la fois exposant et organisateur du Salon par sa représentation au sein de la fédération – a favorablement répondu à l’appel de FEBIAC. Cependant, malgré la bonne volonté de la grande majorité du secteur automobile belge, l’organisation du Brussels Motor Show se doit de prendre en compte la situation sanitaire actuelle.

- « Notre objectif est et a toujours été de proposer un événement « COVID proof » et ce, tant pour nos exposants que pour nos visiteurs, poursuit Pierre Lalmand. Il semble aujourd’hui absolument illusoire d’espérer que le Brussels Motor Show 2021 puisse continuer d’accueillir près d’un demi-million de visiteurs, comme ce fut encore le cas en janvier de cette année. Des adaptations sont inéluctables dès lors que l’organisation du Brussels Motor Show doit se conformer aux protocoles définis pour les centres commerciaux, pour l’horeca et pour les événements. Au final, nous sommes convaincus que les adaptations que nous souhaitons mettre en place renforceront sans l’ombre d’un doute le confort de nos visiteurs. A ce titre, afin de pouvoir garantir la bonne organisation de sa manifestation, l’équipe d’organisation travaille actuellement en concertation étroite avec Brussels Expo pour l’adaptation de l’infrastructure mais aussi avec les différents Ministres compétents, dont Nathalie Muylle, Ministre fédérale de l’Emploi, de l’Économie et des Consommateurs, avec le Bourgmestre de la Ville de Bruxelles mais aussi avec le Professeur Nathan Clumeck.»

C’est bien entendu aux exposants que l’organisation du Brussels Motor Show réserve la primeur des différents scenarii sur lesquels elle continue de travailler.

-« Nos différents scenarii, ainsi que les modalités de leur exécution, seront présentés aux Communiqué de presse Bruxelles, le 14 septembre 2020 membres du Comité Salon dans le courant de cette semaine, après quoi nous prendrons ensemble une décision quant à la direction à privilégier pour le bon déroulement du Brussels Motor Show 2021, » conclut Pierre Lalmand Chaque année, le Brussels Motor Show occupe 10.000 professionnels du secteur automobile et du secteur des foires et salons sur le site de Brussels Expo. Son impact sur le chiffre d’affaire annuel des exposants varie entre 25 et 30%.

Twitter