Vous êtes ici  ›Home› Publications

Malgré le coronavirus, le marché de la moto se maintient (+3,5%)

Afin d’endiguer la propagation du coronavirus, les concessions de motos ont dû fermer leurs portes durant deux périodes au cours de l’année 2020. Ces fermetures auraient dû avoir un impact négatif majeur sur les ventes, mais il se fait que le marché de la moto a enregistré une légère hausse par rapport à 2019, avec 25.807 nouvelles immatriculations (+3,5%).

FEBIAC voit trois explications à cet essor. Tout d’abord, en raison de la crise sanitaire, beaucoup de personnes ont choisi d’annuler leur grand voyage annuel à l’étranger. Ceci a permis de disposer d’un budget imprévu. Grapce au sentiment de liberté majeur qu’offre la pratique de la moto, nombreux ont été ceux qui ont acheté une moto pour se balader et sillonner leur propre pays.

Ensuite, beaucoup de citoyens utilisant généralement les transports en commun se sont mis à la recherche d’une autre solution de mobilité. Au quotidien, motos et scooters offrent un haut niveau de flexibilité. Les deux-roues peuvent remonter les files, il n’est pas nécessaire de chercher une place de parking et les trajets entre le domicile et le lieu de travail ainsi que les déplacements professionnels sont fiscalement déductibles à 100 %.

Il faut par ailleurs prendre en compte l’effet d’une modification de la réglementation. Depuis le 1er janvier de cette année, seules les motos répondant à la norme Euro 5 peuvent encore être immatriculées. En décembre 2020, de nombreuses motos Euro 4 ont été immatriculées (+93%) afin de faire de la place pour les nouveaux modèles en 2021. L’industrie de la moto franchit ainsi une nouvelle étape vers des véhicules encore plus respectueux de l'environnement. Au-delà de cette influence, le marché a enregistré au cours des onze premiers mois de 2020 une progression de 1% par rapport à 2019, ce qui constitue une performance majeure au cours d’une année particulièrement difficile.

Ce sont toujours les modèles de 125cc qui enregistrent le plus grand nombre d’enregistrements avec 29% des nouvelles immatriculations. À cet égard, il convient de noter dans ce segment une popularité croissante des motos par rapport aux scooters. Le succès majeur de ce segment s’explique par le fait que ces deux-roues motorisés peuvent toujours être conduits avec un permis B (si le permis B a été obtenu après 2011, il est possible après deux ans de suivre une formation de quatre heures pour pouvoir conduire une moto en Belgique. La formation n’est pas obligatoire pour les personnes qui ont obtenu le permis B avant 2011).

Les deux autres segments les plus populaires sont les catégories basic/roadsters et les trails avec respectivement 21,5% et 17,6% des immatriculations. Les motos de cette dernière catégorie sont souvent utilisées pour les déplacements entre le domicile et le lieu de travail, car elles sont polyvalentes et pratiques et permettent de transporter assez facilement des bagages.

Il convient également de noter que les acheteurs optent de plus en plus pour des motos moins puissantes et qui sont aussi souvent moins onéreuses. À cet égard, nous ressentons l’influence de l’augmentation de l’offre des marques asiatiques (ou de marques européennes qui se tournent vers l’Asie pour leur production). La proportion de motos puissantes se réduit.

  • > 1 000 cc : - 8 %
  • 126 – 250 cc : + 47 %
  • 251 – 500 cc : + 8,5 %
  • 751 – 1 000 cc : +13,4 %

Les résultats du marché de l’occasion sont également positifs avec 75.191 immatriculations, ce qui représente une hausse de 10,8 % par rapport à 2019. Sans surprise, le parc de motos continue donc à se développer. Le cap du demi-million de 2-, 3- et 4-roues (légers) motorisés est largement dépassé.

Les immatriculations de motos, scooters, 3- et 4-roues (légers) électriques (425 unités) ont baissé de 27% par rapport à 2019. Cette baisse est en grande partie due à la disparition des mesures de soutien précédentes.

Ces dernières années, le nombre de formations en école de conduite et le nombre de permis A octroyés sont en plein essor. À cet égard, il faut noter que de plus en plus de femmes (et de jeunes à nouveau) passent leur permis moto.

Avantages fiscaux et autres avantages

Rouler à moto peut être relativement avantageux :

  1. combiner l’assurance de sa voiture avec celle de sa moto permet d’obtenir un meilleur tarif ;
  2. jusqu’à 250cc, la taxe de circulation ne doit pas être payée ;
  3. pour les motos et scooters électriques, le tarif minimal pour la TMC et la taxe de circulation doit être payé, et aucune taxe n’est due en Flandre. Au niveau fédéral, une réduction d’impôt de 15% (maximum 3.140 euros) est octroyée pour une moto électrique ;
  4. pour les trajets domicile/lieu de travail et les déplacements professionnels, il est possible de déduire dans la déclaration à l’impôt des personnes physiques 100% des frais (achat de la moto et des vêtements, entretiens, essence, contrat d’assistance…) ;
  5. la consommation d’une 125cc ne dépasse pas 3 l/100 km ;
  6. rouler en moto ou en scooter permet d’être moins impacté par les embouteillages et de gagner beaucoup de temps. Sur l’autoroute, il est autorisé de remonter les files de voitures et, ainsi, de rester en mouvement (jusqu’à 50 km/h avec un différentiel maximal de 20 km/h par rapport aux voitures) ;
  7. si 10% des automobilistes adoptaient un deux-roues motorisé, les embouteillages pourraient être réduits de 40%;
  8. s' il est possible de garer un deux-roues motorisé sur le trottoir, à condition de laisser suffisamment de place pour les autres usagers. Plus besoin donc de perdre du temps pour trouver une place de parking ;
  9. les motos et scooters restent les bienvenus dans les Zones de Basses Émissions (LEZ).

Start2Ride

Vous souhaitez passer votre permis moto ? Juste pour les loisirs ou pour profiter des nombreux avantages pratiques pour les trajets quotidiens ? Sur le site www.Start2Ride.be, FEBIAC a réuni toutes les informations pratiques sur les différentes catégories de permis de conduire moto. Des vidéos illustrent également les exercices de l’examen pratique. Et grâce à un moteur de recherche, vous trouverez facilement une école de conduite dans votre région.

Le site propose également de nombreux avantages :

  • une réduction pour la formation pratique ;
  • des réductions à l’achat de vêtements et accessoires ;
  • des formules intéressantes pour étudier la théorie.

Vous trouverez également Start2Ride sur Facebook et Instagram.

Automotive Guide